En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Edgar Rice Burroughs

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain américain (Chicago 1875 – Encino, Californie, 1950).

On mesure mal, en France, l'importance d'Edgar Rice Burroughs dans la littérature populaire américaine. Pourtant, rien ne semblait destiner ce fils d'un ancien major de la guerre de Sécession à devenir écrivain. Après quatre ans d'études à l'Académie militaire du Michigan, il connut divers métiers, de chercheur d'or à marchand de taille-crayons, qui le conduisirent au bord de la misère. Intrigué par les feuilletons qu'il lisait dans les magazines populaires, il rédigea la moitié d'un roman, les Conquérants de Mars (1912), qui connut aussitôt un véritable triomphe : c'était le premier d'un cycle comportant 16 volumes dans sa version définitive et racontant dans un style imagé les aventures d'un Terrien, John Carter, sur une planète Mars baptisée Barsoom par les innombrables et étranges créatures qui la peuplent. Encouragé par ce succès, Burroughs donna naissance dès 1912 à un autre cycle et, par là même, à un nouveau personnage, Tarzan, un des héros populaires les plus célèbres du xxe s. Situés dans une Afrique imaginaire, les exploits de ce jeune noble anglais, abandonné dans la jungle et élevé par les singes, frôlent souvent le fantastique et la science-fiction et constituent à leur manière la quintessence du roman d'aventure. Mais, en 1914, Burroughs enrichit encore sa thématique de visionnaire, en créant un nouveau personnage évoluant dans un univers encore plus insolite que Barsoom ou l'Afrique de Tarzan : David Innes, futur empereur de Pellucidar, monde creux situé à l'intérieur de la Terre, où le temps paraît figé et où l'horizon n'existe pas. Outre ces cycles majeurs, qu'il lui arrive d'ailleurs de croiser – Tarzan et Pellucidar (1930) –, Burroughs est l'auteur de séries de moindre envergure comme celles de « Caspack », de « Vénus » ou de la « Lune », ainsi que de romans historiques, policiers, humoristiques, sentimentaux, de westerns, de pièces de théâtre et de poèmes. S'il avouait volontiers sa dette envers H. Rider Haggard et Kipling, nombreux sont aujourd'hui les écrivains de science-fiction qui reconnaissent avoir découvert leur vocation en lisant le cycle de« Mars » ou Pellucidar. Plusieurs, dont Fritz Leiber et Philip José Farmer, ont imaginé des suites aux aventures inventées par Burroughs et il existe, tant aux États-Unis qu'en Europe, une vaste littérature concernant l'auteur et son œuvre.