En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pearl Buck

née Sydenstricker

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière américaine (Hillsboro, Virginie, 1892 – Danby, Vermont, 1973).

Fille d'un pasteur missionnaire, elle vécut principalement en Chine. Dans une œuvre immense, qui reçut le prix Nobel (1938), se distinguent la Terre chinoise (1931) et la Famille dispersée (1935). L'Ange combattant (1936) et l'Exilée (1936) sont des biographies de ses parents. Dès 1936, elle avait tenté d'intéresser les Américains à la Chine ; la Chine telle que je la vois en témoignait encore en 1971. Très populaires, ses romans présentent une vision très nouvelle à l'époque d'un pays qui restait mystérieux et peu connu de l'Occident et dont Buck évoque la culture, avec tact et justesse.