En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ulrich Bräker

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain suisse de langue allemande (Näbis im Toggenburg 1735 – Wattwil 1798).

Dans son principal ouvrage, la Vie et les Aventures véridiques du pauvre homme du Toggenburg (1789), il relate son existence misérable : berger, puis valet, il est enrôlé de force dans l'armée prussienne et déserte au cours de la première bataille de la guerre de Sept Ans (1756) ; de retour au pays, il mène une vie difficile, mais il se cultive, lit Shakespeare et commence à écrire. Cette autobiographie est un document précieux qui montre à la fois une personnalité d'écrivain « naïf » et un tableau de la société du xviiie s. saisie d'en bas.