En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alfredo Bryce Echenique

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain péruvien (Lima 1939).

Résidant à Paris, il a publié en 1968 un recueil de nouvelles : Je suis le roi, évocations nostalgiques de son pays natal. Avec son roman Julius (1970), il obtint en 1974 le prix français du meilleur livre étranger. Ses récits et ses nombreux romans (la Vie exagérée de Martín Romaña, 1981 ; l'Homme qui parlait d'Octavia de Cadix, 1985 ; Deux Dames bavardent, 1990) font de lui un grand représentant du réalisme « urbain » et social, et un des écrivains majeurs du domaine latino-américain.