En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Dennis Brutus

Dennis Brutus
Dennis Brutus

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète sud-africain d'expression anglaise (Salisbury, Rhodésie, 1924).

Il est l'un des plus représentatifs des poètes sud-africains de couleur. Ses nombreux démêlés avec les autorités gouvernementales et policières lui valurent un séjour au camp de détention de Robben Island. Réfugié aux États-Unis, il y enseigne la littérature ; il a publié plusieurs recueils de poèmes : Sirènes, coups de poing, bottes (1963) ; Lettres à Martha (1969) ; Poèmes d'Alger (1970) ; Pensées d'ailleurs (1970), paru sous le pseudonyme de John Bruin ; Tensions (1975) ; Espoir têtu (1979).