En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Elisabeth, dite Bettina Brentano

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres allemande (Francfort 1785 – Berlin 1859).

Mise par son frère Clemens en contact avec le groupe dit « de Heidelberg », elle épouse Achim von Arnim. Elle publie ses correspondances : Correspondance de Goethe avec un enfant (1835) ; la Günderode (1840) ; la Couronne printanière de Clemens Brentano (1844), souvenirs du premier romantisme. Elle offre un témoignage sur le siècle finissant, la sociabilité romantique et le culte de Goethe. Elle dénonce la misère et l'oppression des ouvriers dans Ce livre appartient au roi (1843) et amorce avec le Livre des pauvres (1844) une enquête sur la classe ouvrière.