En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Clemens Brentano

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Ehrenbreitstein 1778 – Aschaffenburg 1842).

Il commence sa carrière par un roman autobiographique, Godwi ou l'Image de pierre de la mère (1801-1802). À Heidelberg, il travaille avec Achim von Arnim au Cor merveilleux de l'enfant et collabore au Journal pour ermites avec des récits satiriques (Bogs l'horloger, 1807) et des contes (Histoire du brave Gaspard et de la belle Annette, 1817). Attiré par un catholicisme mystique, Brentano relate les visions de la nonne Anna Katharina Emmerick (la Douloureuse Passion de notre Seigneur Jésus Christ, 1833). Brentano, poète du romantisme, renoue avec la tradition populaire.