En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Frederika Bremer

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres suédoise (Tuorla, Finlande, 1801 – Årsta, près de Stockholm, 1865).

Dans les Voisins (1837), elle définit sa conception du rôle de la femme, libre et chargée d'éduquer ses semblables. Ayant résidé aux États-Unis, l'exemple d'un autre fonctionnement social la convainc de la justesse de sa cause et dénonce, dans Hertha (1856), la société masculine. Elle est à l'origine du féminisme scandinave, même si son point de vue est plus généreux qu'offensif.