En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hans Christian Branner

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain danois (Ordrup 1903 – Copenhague 1966).

Son premier récit (Jouets, 1935), son roman radiophonique (l'Histoire de Børge, 1942) témoignent de son goût pour la psychanalyse. Il est surtout connu pour son roman le Cavalier (1949), enquête sur les racines du nazisme. Avec Personne ne connaît la nuit (1955), il traite de l'Occupation. Branner a écrit pour le théâtre : Frère et Sœur (1952) et les Thermopyles (1957) étudient les liens entre humanisme et culpabilité.