En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vitaliano Brancati

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain italien (Pachino, Syracuse, 1907 – Turin 1954).

Ses romans proposent une vision grotesque des mythes érotiques d'une mini-société sicilienne (Don Juan en Sicile, 1942 ; le Vieux avec les bottes, 1945 ; les Ardeurs de Paolo, 1955 ; Rêve de valse, posthume, 1982). Dans le Bel Antonio (1949, adapté au cinéma par Bolognini en1960), le machisme plonge dans l'absurde : le bel Antonio Magnano, élevé dans le culte de la virilité, est impuissant. Son théâtre reprend ce goût caricatural (la Gouvernante, 1952).