En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Malcolm Bradbury

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Sheffield 1932 – Norwich 2000).

Sa réputation de romancier satirique et spirituel est fondée dès la parution d'On ne doit pas manger les gens (1959), où il s'attaque aux mœurs universitaires, tant professorales qu'estudiantines ; son terrain d'élection est le même que celui de son ami David Lodge, l'autre maître du « roman de campus ». Enseignant à l'université d'East Anglia, il eut parmi ses étudiants Ian McEwan et Kazuo Ishiguro. On lui doit aussi des textes de critique littéraire et des scénarios de séries policières pour la télévision. Après six romans (dont The History Man, 1975, et Taux de change, 1983), sa dernière fiction, À l'Hermitage est parue l'année même de sa mort, en 2000.