En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

William Boyd

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Accra, Ghana, 1952).

Fils d'un administrateur colonial, il est l'auteur de romans situés en Afrique (Un Anglais sous les tropiques, 1981 ; Comme neige au soleil, 1982 ; Brazzaville plage, 1990) et de recueil de nouvelles (le Destin de Nathalie X, 1995 ; Visions fugitives, 2001). Ses personnages, chargés de missions importantes, se heurtent à une prolifération d'obstacles. Après ses premiers textes comiques, Boyd s'oriente vers une prose plus élégiaque (l'Après-Midi bleu, 1993). Il connaît un vif succès avec Armadillo, 1999). Son roman le plus ambitieux reste les Nouvelles Confessions (1987), réécriture de l'histoire du xxe siècle à travers les mémoires d'un pionnier du cinéma qui adapte l'œuvre de Rousseau. Boyd s'est également illustré au cinéma, en tant que réalisateur (la Tranchée, 1999).