En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pierre Boulle

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Avignon 1912 – Paris 1994).

Ses nouvelles et ses romans, souvent nourris de ses aventures de planteur en Malaisie ou de membre des F.F.L. en Indochine (le Sacrilège malais, 1951 ; l'Épreuve des hommes blancs, 1955), mettent en scène, avec un romantisme héroïque (le Pont de la rivière Kwaï, 1952 ; les Voies du salut, 1958) ou un sens du suspense (Un métier de seigneur, 1960), des personnages pris dans des situations paradoxales, difficiles, parfois absurdes (Histoires perfides, 1976). D'autres récits révèlent une certaine fantaisie philosophique, comme E = MC2 (1957), la Planète des singes (1963), remarquablement adapté au cinéma, le Bon Léviathan (1978) ou la Baleine des Malouines (1983).