En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Dominique Bouhours

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Grammairien, historien et écrivain religieux français (Paris 1628 – id. 1702).

Jésuite (1662), plus mondain que savant, il joua un rôle linguistique important. Il polémiqua avec Ménage et avec les défenseurs de Port-Royal. Son souci des problèmes de langue et d'esthétique annonce les préoccupations du siècle suivant, ainsi que la préférence qu'il donne au sentiment et au public sur la raison et sur les spécialistes. Il fut l'un des oracles de l'Académie en tenant un rôle d'enregistreur du « bon usage » (Entretiens d'Ariste et d'Eugène, 1671 ; Doutes sur la langue française proposés à MM. de l'Académie par un gentilhomme de province, 1674 ; la Manière de bien penser dans les ouvrages d'esprit, 1687).