En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Stanislas Jean, chevalier, puis marquis de Boufflers

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Nancy 1738 – Paris 1815).

Marqué par la cour de Lunéville, il ne put se résoudre à poursuivre une carrière d'abbé. Il fut gouverneur du Sénégal et de Gorée (1785-1788). Un moment séduit par les idées nouvelles en 1789, il émigra en 1792. Il écrivit pour l'Almanach des muses des chansons et des vers légers. Il est surtout célèbre pour sa passion pour la comtesse de Sabran et pour un conte ingénieux et teinté d'érotisme (Aline reine de Golconde, 1761).