En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacques Borel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Paris 1925 - Villejuif 2002).

Auteur d'essais critiques, en particulier sur Proust, il s'illustre aussi comme poète (Sur les murs du temps, 1989), dramaturge (Tata ou de l'éducation, 1967) et surtout comme romancier. Son œuvre principale, l'Adoration (prix Goncourt 1965), commence et se termine par une phrase clé, « Je n'ai pas connu mon père », qui signifie bien l'orientation de l'œuvre, angoissante variation sur le besoin d'aimer, le pathétique des amours enfantines et leur persistance, la vie durant (le Retour, 1970 ; la Dépossession, 1973). Essentiellement autobiographique, l'œuvre ne cesse d'explorer les arcanes de la mémoire (le Déferlement, 1993 ; l'Aveu différé, 1997 ; la Mort de Maximilien Lepage, acteur, 2000).