En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ferdinand Bordewijk

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain hollandais (Amsterdam 1884 – La Haye 1965).

Avocat à Schiedam, obsédé par la nature profondément ambiguë des êtres et des choses, il débute par un recueil de Contes fantastiques (1919-1924). Il évolue ensuite vers une forme de récit plus réaliste, qui évoque l'atmosphère de la ville ou les conflits de générations, cherchant à définir une écriture qui s'apparente au fonctionnalisme plastique du mouvement « De Stijl » (Blocs, 1931 ; Bint, le roman d'un prophète, 1934 ; Caractères, 1938 ; Aurore boréale, 1948 ; le Rameau fleuri, 1955).