En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Massimo Bontempelli

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain italien (Côme 1878 – Rome 1960).

Ses récits (la Vie laborieuse, 1921 ; l'Échiquier devant le miroir, 1922 ; Fils de deux mères, 1929) et son œuvre théâtrale (Notre déesse, 1925 ; Minnie, la candida, 1927) illustrent avec un humour surréaliste la notion de « réalisme magique ». Ses essais critiques, parus en partie dans la revue qu'il fonda, 900, puis dans le recueil l'Aventure du xxe siècle (1938), en élaborent la théorie.