En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marie-Anne Le Page, dame Fiquet du Boccage

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poétesse française (Rouen 1710 – Paris 1802).

Révélée par un prix de l'académie de Rouen en 1736, elle se lança dans d'ambitieuses compositions épiques, le Paradis terrestre (1748), sur le modèle de Milton, et la Mort d'Abel (1749), sur celui de Gessner, ou encore la Colombiade ou la Foi portée au Nouveau Monde (1756). Elle s'essaya au théâtre avec les Amazones (1749) et tira de ses voyages une correspondance.