En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Emilio Bobadilla

connu sous le pseudonyme de Fray Candil

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain cubain (Cárdenas 1862 – Biarritz 1921).

Il dirigea la revue Habana Cómica (1884), puis partit pour l'Europe et publia des romans naturalistes (Romans en germe, 1901 ; À feu doux, 1903 ; Dans la nuit endormis, 1920). Ses attaques violentes contre le modernisme (il qualifia Rubén Darío de « paltoquet prétentieux ») lui valurent des répliques cinglantes. Fray Candil pratiqua une critique agressive et souvent négative (Moutarde, 1885 ; Escarmouches, 1888 ; Moues, 1908).