En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alberto Blest Gana

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain chilien (Santiago 1830 – Paris 1920).

Fondateur du roman chilien moderne, il se proposa, tel Balzac, d'écrire une sorte de Comédie humaine de son pays. Des quatorze récits de sa première époque (1853-1864), le plus connu est Martín Rivas (1862). Le conflit entre la province et la capitale paraît une des constantes de son œuvre. Dans Pendant la reconquête (1897), il mêle, à la manière de Pérez Galdós, l'histoire à la fiction. Les Exilés (1904) sont une peinture du milieu des émigrés chiliens à Paris.