En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johanna Petronella Vrugt, dite Anna Blaman

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière hollandaise (Rotterdam 1905 - id. 1960).

Ses nouvelles (Ram Horna, 1951) et ses romans (Femme et Ami, 1941 ; Aventure solitaire, 1948 ; Combat à mort, 1954 ; les Perdants, 1960), influencés par l'existentialisme français, composent une analyse impitoyable du désir et de l'amour aux prises avec une lancinante lucidité.