En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gunnar Björling

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain finlandais de langue suédoise (Helsinki 1887 – id. 1960).

Un des premiers « modernistes » suédois de la Finlande. Dans la revue Quos ego, il publia des poèmes d'inspiration dada, puis unit une recherche éthique, influencée par le philosophe Edvard Westermarck, à des expériences formelles destinées à briser la syntaxe pour ouvrir la langue à l'infini, l'absolu, l'inachevé (Jour qui repose, 1922 ; Kiri-ra, 1930 ; Vert de soleil, 1933 ; Tu vas ces mots, 1955).