En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Bessarion

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Humaniste byzantin (Trébizonde v. 1402 – Ravenne 1472).

Moine, puis archevêque de Nicée (1437), il fut un ardent partisan de l'union des Églises romaine et orthodoxe et accompagna l'empereur Jean VIII aux conciles de Ferrare et de Florence (1439). Fixé à Rome, fait cardinal puis patriarche latin de Constantinople (1463), il joua un rôle important dans la Renaissance, en protégeant les érudits byzantins exilés après la chute de Constantinople, en se faisant le défenseur de la philosophie platonicienne et en léguant à Venise sa bibliothèque, noyau de la future Marciana.