En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

John Berryman

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain américain (McAlester, Oklahoma, 1914 – Minneapolis 1972).

Romancier (Guérison,1973) et poète lyrique (les Dépossédés, 1948 ; Hommage à madame Bradstreet, 1956 ; 77 rêves lyriques, 1964 ; Son jouet, son rêve, son repos, 1968 ; Illusions, 1972), dont l'œuvre est marquée par l'absurde, l'introspection et l'angoisse. Amour et gloire (1970) signale un retour à la religion, seul moyen d'unifier une vision fragmentée et instable du monde.