En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Henry Bernstein

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique français (Paris 1876 – id. 1953).

Il régna plus d'un demi-siècle sur le théâtre de boulevard avec des pièces célèbres pour l'audace de leurs situations et le caractère excessif de leurs personnages, incarnés par les monstres sacrés de la scène (Lucien Guitry, Gabin), et qui animent un monde parcouru par la violence des conflits nés de l'argent et des passions sensuelles (le Détour, 1902 ; la Rafale, 1905 ; le Voleur, 1906 ; Judith, 1922 ; la Soif, 1949 ; Évangéline, 1952).