En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

François Joachim de Pierres, cardinal de Bernis

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Homme d'État et écrivain français (Saint-Marcel-en-Vivarais 1715 – Rome 1794).

Abbé mondain (surnommé « Babet la bouquetière ») il écrivit des petits vers qui lui ouvrirent en 1744 les portes de l'Académie française et lui apportèrent la protection de Mme de Pompadour, qui le fit ambassadeur à Venise, puis ministre. Il rima de nombreuses poésies fugitives (les Quatre Saisons, 1763) et une imposante Religion vengée (1795) en dix chants. Ses contacts avec Casanova le destinaient à devenir après sa mort un personnage de Sade, puis de Roger Vailland.