En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marc Bernard

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Nîmes 1900 – Paris 1983).

Ouvrier, élève-comédien, compagnon de Barbusse, critique littéraire à Monde, il découvre les surréalistes (Zig-Zag, 1929), puis entre dans le Groupe des écrivains prolétariens jusqu'à la publication de Anny (1934, prix Interallié). La Conquête de la Méditerranée (1939) évoque la guerre civile espagnole qui le fait militer à « Mai 36 ». Pareil à des enfants (1941, prix Goncourt) évoque son enfance. Après la guerre, il devient journaliste, publie une étude sur Zola, des romans (Une journée toute simple, 1950 ; les Marionnettes, 1977) et des textes autobiographiques : la Mort de la bien-aimée (1972) et Au-delà de l'absence (1976) évoquent son épouse disparue et proposent une réflexion douloureuse sur le souvenir, complétée par Au fil des jours (1984).