En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Isaac de Benserade ou Isaac de Bensserade

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français (Paris 1613 – Gentilly 1691).

Sachant plaire aux Grands et aux salons, il fut le bel esprit préféré de la cour. Après s'être essayé au théâtre (Iphis et Iante, 1634), il devint un poète à succès, dont on appréciait les sonnets (sa concurrence avec Voiture donna lieu à la querelle de Job et d'Uranie en 1649) et surtout les livrets de ballets de cour, galants et emplis d'allusions railleuses (le Ballet royal de la nuit, 1653). Sa réputation fléchit avec l'échec de sa mise en rondeaux des Métamorphoses d'Ovide (1676).