En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Enoch Arnold Bennett

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Hanley, Staffordshire, 1867 – Londres 1931).

Fils de méthodiste, rédacteur en chef de Woman, il s'exile à Fontainebleau (1900-1908) et peint avec minutie le provincialisme et la laideur de la zone industrielle des « Poteries » (Grand Hôtel Babylone, 1902 ; Anna des cinq villes, 1902 ; Enterré vif, 1908 ; Clayhanger, 1910). L'étouffement de l'âme féminine lui inspire hargne et compassion (Conte de bonnes femmes, 1908 ; Hilda Lessways, 1911). Oracle « socialiste » réputé, il pressent les aspirations nouvelles des arrivistes et des philistins (le Futé, 1911 ; le Matador des villes, 1912).