En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Frans Gunnar Bengtsson

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain suédois (Tosjö 1894 – Stockholm 1954).

Poète (Jet de dés, 1923), son pessimisme foncier le pousse à l'exaltation du passé et du temps des sagas. Il change de genre, faisant alterner essais (les Mérovingiens aux longs cheveux, 1933), mémoires et traductions avec des récits, tels la Vie de Charles XII (1935-1936) et surtout Orm le Rouge (1941-1945) : son érudition et son amour de la reconstitution historique sont rendus par un humour et un sens aigu du pittoresque.