En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Einar Benediktsson

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète islandais (Elliethavatn 1864 – Herdísarvík 1940).

Son inspiration conjugue un nationalisme farouche, obsédé par la grandeur du passé islandais, avec une exaltation du modernisme et du capitalisme. Son œuvre poétique (Contes et Poèmes, 1897 ; Accalmie, 1906 ; Vagues, 1913 ; Lames, 1921 ; Vallons, 1930) est marquée par le symbolisme français, mais imprégnée surtout d'une sorte de mysticisme panthéiste. Il a renoué avec l'esprit formel des scaldes du Moyen Âge.