En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hilaire Belloc

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (La Celle-Saint-Cloud 1870 – Guildford, Surrey, 1953).

De père français, il fut avec Chesterton le polémiste catholique libéral le plus brillant de la période. Ennemi de Shaw, il prône le « distributivisme » contre le socialisme. Auteur d'études historiques, d'essais politiques (l'État servile, 1912 ; l'Europe et la Foi, 1920), de romans satiriques (Emmanuel Burden, 1904), il fut aussi, par son anticonformisme et l'allégresse de ses paradoxes, un auteur idéal pour enfants.