En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Zhao Zhenkai, dit Bei Dao

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Nouvelliste et poète chinois (né en 1949).

Lycéen à Pékin, il voit ses études interrompues par la Révolution culturelle. Garde rouge, il est, à 20 ans, ouvrier du bâtiment. Ses premiers poèmes, cris de révolte et de désespoir, datent des années 1970, et son court roman Vagues, écrit en 1974, est publié en 1979 dans une revue (Today) non officielle du printemps de Pékin, dont il est l'un des fondateurs : il s'y révèle novateur par l'utilisation des points de vue multiples et du monologue intérieur. Six nouvelles suivront, Sur les ruines, le Retour du père, 13 rue du Bonheur..., dans lesquelles un pessimisme sans emphase s'exprime à travers une vision kafkaïenne des rapports humains. Il s'exile en Occident où sa création devient exclusivement poétique : c'est sous le nom dépréciatif de « poésie obscure » que son œuvre, qui marque une rupture radicale avec la poésie traditionnelle et le réalisme, est cataloguée en Chine.