En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Azouz Begag

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français d'origine algérienne (Villeurbanne 1957).

Issu de la « 2e génération de l'émigration », chercheur au C.N.R.S., il s'est fait connaître en 1986 avec le roman autobiographique le Gone du Chaâba, devenu un « classique » et adapté au cinéma. De son œuvre déjà importante, outre Quand on est mort, c'est pour toute la vie (1994) ou le Passeport (2000), le meilleur roman est peut-être les Chiens aussi (1995), en ce qu'il introduit une dimension fantastique transparente, tout en n'abandonnant pas cette tendresse pour le père humilié qui sous-tend l'œuvre entière. Il a aussi publié un grand nombre de romans pour enfants (les Voleurs d'écritures, 1990), ainsi que des études sur l'immigration et la ville.