En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lucien Becker

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français (Béchy, Moselle, 1911 – 1984).

D'une curiosité sans borne (à 12 ans, il a lu trois fois le Petit Larousse), il collabore à la revue de Breton le Surréalisme au service de la révolution. C'est en 1945 que Becker publie le Monde sans joie (1945), portrait sombre de l'époque, où la mort s'installe à demeure dans les quatrains, l'année de publication (1945) dit tout. À l'inéluctable du pire, opposer alors l'amour de ce médium qu'est la femme. Soleil noir de la mort et soleil clair de la femme sont les astres du ciel poétique beckerien. Plein amour (1954), au titre si parlant, et l'Été sans fin (1961) complètent la parabole. Becker cesse d'écrire vers cette époque. Ses œuvres poétiques complètes ont été réunies par Guy Goffette sous le titre de Rien que l'amour (1997).