En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Julian Beck

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur et directeur de théâtre américain (New York 1925 – id. 1985).

Il fonde avec sa femme, Judith Malina, le Living Theatre en 1951. À partir d'un répertoire éclectique et de conditions artisanales de production, leur dramaturgie, inspirée d'Artaud, se fonde sur un jeu aléatoire et démonstratif, alliant improvisation, participation du public et expression corporelle. Ils entendent retrouver la vie en faisant de l'acte théâtral une dépense, au sens où l'entendait Georges Bataille. Julian a publié Chants de la révolution (1965), la Vie du théâtre (1972), Sept Méditations sur le sadomasochisme (1977), et Judith, une autobiographie (Énorme Désespoir, 1972).