En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

abbé Charles Batteux

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Alland'huy 1713 – Paris 1780).

Il enseigne la rhétorique à Reims et à Paris, puis les philosophies grecque et latine au Collège de France. Il entre à l'Académie française en 1761. Pour lui, l'imitation de la « belle Nature » est la clé des arts (les Beaux-Arts réduits à un seul principe, 1746). Ses idées l'éloignent souvent des grammairiens de l'Encyclopédie. Il se rapproche de Condillac (Cours de belles-lettres, 1750 ; Traité de la construction oratoire, 1764). Diderot le discute dans sa Lettre sur les sourds et muets.