En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Henry Bataille

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique français (Nîmes 1872 – Malmaison 1922).

D'abord peintre, il débuta au théâtre en 1894 avec une féerie symboliste, la Belle au bois dormant (en collaboration avec R. d'Humières), et la Lépreuse (1896), tirée du folklore breton. Il choisit ensuite d'observer les manifestations de l'« instinct » (Écrits sur le théâtre, 1917) à travers la peinture des mœurs décadentes d'une aristocratie finissante ou d'une bourgeoisie prétentieuse (Maman Colibri, 1904 ; la Femme nue, 1908 ; le Phalène, 1913 ; la Possession, 1922).