En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Agustí Bartra

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète espagnol d'expression catalane (Barcelone 1908 – Tarrasa 1982).

Son premier recueil lyrique paraît pendant la guerre civile (Chant corporel, 1938). Les camps de concentration (Argelès et Agde) lui inspirent un roman, Christ de 200 000 bras (1942 ; version définitive 1968), et des poèmes amers (l'Arbre de foc, 1946). Exilé au Mexique, il rentre à Barcelone en 1970. Son œuvre propose une vision totale de l'homme dans un style épique alliant symboles et images visionnaires, porteurs des mythes universels et fondamentaux (La lune meurt avec l'eau, 1968 ; Poèmes du retour, 1972).