En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Barlaam et Josaphat

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Roman grec édifiant, attribué à Jean Damascène.

Un jeune prince indien abandonne sa vie de plaisirs pour découvrir la réalité de la souffrance et de la mort, embrasser la vie d'ermite et mourir au désert. Cette apologie de la foi chrétienne et du monachisme est une transposition de la vie du Bouddha. D'abord traduit en latin puis en langue vernaculaire (Gui de Cambrai, v. 1240), le roman a été adapté sous forme de mystères médiévaux, puis par Bernardo Pulci (xve s.) et Lope de Vega (1618).