En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Seydou Badian Kouyaté, dit Seydou Badian

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain malien (Bamako 1928).

Docteur en médecine, proche collaborateur de Modibo Keita, il est déporté à Kidal, en 1968, après sa chute. Libéré en 1975, il vit en exil à Dakar. Dans ses romans (Sous l'orage, 1957 ; le Sang des masques, 1976 ; Noces sacrées, 1977) et au théâtre (la Mort de Chaka, 1961), il se montre un défenseur éclairé de la tradition.