En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

José Martínez Ruiz, dit Azorin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique, critique et essayiste espagnol (Monóvar 1873 – Madrid 1967).

Il fut l'un des maîtres de la « génération de 98 » (à laquelle il a donné ce nom). Remarquable styliste, précurseur du « roman sans personnage » à la manière du Nouveau Roman, il s'est efforcé de mettre à nu l'âme réelle de l'Espagne (Volonté, 1902 ; Confessions d'un petit philosophe, 1904 ; Castille, 1912 ; Lectures espagnoles, 1912 ; les Valeurs littéraires, 1914 ; En marge des classiques, 1915).