En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ayukawa Nobuo

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète japonais (Tokyo 1920 – id. 1986).

Il partit à la guerre, en 1942, laissant comme testament son long poème «  l'homme sur le pont  ». Renvoyé blessé en 1944, il écrira désormais en partant de cette expérience décisive, au nom de ses camarades morts à la guerre, s'interrogeant sur le sens de la vie et de la mort (l'Homme mort, Chant du matin dans un hôtel à l'ancre, Chant d'un soldat). Fondateur, avec Tamura Ryuichi, de la revue Arechi (Terre vaine), il continua à diriger le monde de la poésie japonaise d'après-guerre, de son Qu'est-ce que la poésie contemporaine ?, jusqu'à sa Manière de voir la poésie (1966).