En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Albert Ayguesparse

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain belge de langue française (Bruxelles 1900-id. 1996).

Engagé dans la lutte prolétarienne, il signa un essai sur les rapports entre machinisme et culture (1931). Le romancier se situe dans la ligne du néoréalisme de l'entre-deux-guerres (la Main morte, 1938), et ses premiers recueils poétiques (la Mer à boire, 1937) naissent de la rencontre entre lyrisme et idéologie. Le Vin noir de Cahors (1957) inaugure une recherche axée sur « le pouvoir démiurgique du verbe ».