En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Francisco Ayala

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain espagnol (Grenade 1906).

D'abord influencé par Ortega y Gasset (Tragi-comédie d'un homme sans esprit, 1925 ; le Boxeur et un ange, 1929), exilé en Argentine (1939), il traite avec humour de questions éthiques et politiques dans ses romans (Morts de chien, 1958 ; le Fond du verre, 1964 ; le Jardin des délices, 1971 ; le Temps et moi, 1978). Juriste, il publie des études sociologiques (l'Écrivain dans la société de masse, 1955 ; la Structure narrative, 1970) ainsi que des Mémoires (Souvenirs et oublis, 1982).