En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Avvakoum

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Archiprêtre et écrivain russe (Grigorovo v. 1620 – Poustozersk 1682).

Ce prêtre, très tôt connu pour son attachement à la tradition et son rigorisme, fut le chef de file des vieux-croyants, ce qui lui valut d'être déporté dans le Grand Nord et de mourir sur le bûcher. Durant son exil, il rédigea sa fameuse Vie de l'archiprêtre Avvakoum (1672-1675) qui fait de lui le plus original des écrivains russes avant Pierre le Grand. Cette autobiographie écrite en russe vernaculaire, dans une langue expressive et truculente mêlée de citations en langue d'église (slavon), relate sa lutte pour la vérité et la tradition, les souffrances qu'il endura de la part des évêques, son exil en Sibérie avec sa femme et ses enfants pour avoir refusé de dire la messe selon les directives des réformateurs. La polémique, les sarcasmes se mêlent aux traits d'humour, l'humilité et la tendresse succèdent à l'indignation. L'œuvre, d'une simplicité parfaite, pleine de tableaux de vie quotidienne, demeure, aujourd'hui, vivante et attachante.