En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Rose Ausländer

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poétesse allemande (Czernovitz 1901 – Düsseldorf 1988).

Née en Bucovine, objet de toute sa nostalgie, elle allait et venait entre l'Europe et les États-Unis (1921-1931, puis l'exil de 1946-1965). Tempérament extatique, elle n'a cessé de magnifier la création dans quelque 2 173 poèmes, en dépit de son expérience douloureuse du ghetto. Souffrant d'un traumatisme linguistique, elle cessa d'écrire en allemand entre 1948 et 1956, mais s'établit en R.F.A. à partir de 1965. Son oeuvre des années 1960, à l'inverse de Eich ou de Celan, continue à mettre l'accent sur un espoir de conversion : « Faire une terre du ciel et de la terre un ciel ».