Identifiez-vous ou Créez un compte

Tage Aurell

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain suédois (Christiania, auj. Oslo, 1895 – Manskog 1976).

Passionné de problèmes intellectuels et religieux accordés à l'actualité, il déploya une intense activité littéraire (critique, revues) et publia une œuvre abondante, dont émergent des romans (le Domaine Tyberg, 1932 ; Martina, 1937), des nouvelles (Feuilles volantes, 1943 ; Nouveaux Récits, 1949) et surtout son chef-d'œuvre, le récit semi-autobiographique Victor (1955), qui vaut par son réalisme et son souci de l'écriture.