En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Moses Baruch, dit Berthold Auerbach

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Nordstetten 1812 – Cannes 1882).

Issu d'une famille de commerçants juifs de Forêt-Noire, il étudia la théologie hébraïque, le droit et la philosophie. Ses premières publications (Frédéric le Grand, 1824 ; Spinoza, 1837), destinées au grand public, traduisent son double attachement à la patrie allemande et au peuple juif. Ses cinq volumes de nouvelles villageoises (Contes villageois de la Forêt-Noire, 1843-1876) et le roman la Petite Jeune Fille aux pieds nus (1856), inspirés par la nostalgie du pays natal et alliant coloris régionaliste, observation réaliste et clichés sentimentaux, lui apportèrent un succès triomphal.